Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

POUR QUOI CRÉER SON ENTREPRISE ?

Quelle est LA motivation qui vous pousse vers cette voie ? Vous souhaitez créer votre entreprise pour vous créer un emploi, parce qu’il y a un besoin, parce que vous avez été salarié et que la hiérarchie et ses directives très peu pour vous ? Parce qu’une passion vous anime ?
Si vous vous posez la question c’est qu’en grande partie vous avez déjà la réponse et que vous êtes presque prêt à vous lancer dans cette aventure humaine. Mais avez-vous mesuré les risques ? Les avantages et les inconvénients ? Les ressources qui vous seront nécessaires (humaines et financières) ? A la genèse de cette création, il est important de se mettre à nu et de faire cette introspection, cette envie d’entreprendre repose nécessairement sur un facteur déclencheur qui est en passe de devenir votre priorité.

Vouloir créer son entreprise simplement pour gagner plus d’argent, est une motivation honorable mais pas nécessairement réaliste. Car il faut compter plusieurs années pour que votre activité soit « assise » et pérenne avant de devenir rentable. Bien souvent les jeunes créateurs d’entreprise ne gagnent pas plus que ce qu’il gagnait en étant salarié voir même moins.

A l’heure où on assiste à une modification de la donne concernant la notion de travail et ce qu’en attendent les salariés, force est de constater que les nouveaux entrepreneurs sont en quête d’un mieux vivre professionnellement mais aussi personnellement. Bon nombre de cadres déçus de leurs expériences et du manque de reconnaissance vis-à-vis de leur hiérarchie se lancent dans l’entrepreneuriat. Adhérer à des valeurs qui ne sont pas communes, ajouté à cela le manque de valorisation du savoir-faire de l’humain qui est le noyau de l’entreprise entraîne la perte de croyance et la résultante est claire : suis-je à la bonne place, au bon endroit ? Ces cadres sont en quête d’épanouissement, de réalisation de soi et se dirige de plus en plus vers la création de leur propre emploi : du « dream job ». La possibilité d’organiser et de gérer son planning comme ils l’entendent et de pouvoir rendre des comptes qu’à leurs clients, séduit de plus en plus de salariés.

Créer son propre emploi pour être son patron et mettre à l’épreuve son endurance et ses idées ? OUI ! 554 000 est le nombre d’entreprises créées en 2016, 6% de + qu’en 2015 soit 29 000 précisément et cela touche tous les secteurs d’activités. Sans oublier que l’âge moyen d’un entrepreneur ne cesse de baisser pour atteindre en 2016 : 37 ans. Cela nous laisse songeur quant aux mutations professionnelles qui s’opèrent sur le territoire.

Bien entendu le risque zéro n’existe pas, vous devrez évaluer les risques avant de vous lancer dans cette entreprise ardue, vous préparer à toutes les situations et faire des choix, définir des orientations. Faire valider votre projet pourquoi pas par la Chambre de Commerce et d’Industrie. Vous pouvez décider de vous lancer également dans l’entrepreneuriat parce que vous êtes en recherche d’emploi depuis quelques mois et qu’aucun frémissement ne se fait ressentir quant à une éventuelle embauche. 

Vous pouvez dans ce contexte vous faire accompagner par l’APEC et l’ANPE qui disposent de formations et dispositifs importants quant à la création d’entreprise. Sachez qu’en 2016 : 40 % des entreprises ont été créées par les demandeurs d’emploi et qu’elles ont la même pérennité que celles créées par des salariés. C’est 90 000 demandeurs d’emploi en 2016 qui ont été accompagnés dans la création d’entreprise (2 fois + qu’en 2015) et 66 % le nombre d’entreprises toujours en activité cinq ans après leur création. Des chiffres encourageants pour tous ceux qui souhaitent se réinventer, bénéficier d’un second souffle pour se réaliser.

Il existe de multiples raisons de créer son entreprise et toutes sont valables, mais vous devez avoir en tête que le quotidien d’un chef d’entreprise n’est pas toujours simple, vos horaires seront souvent irréguliers liés à la charge de travail, vous aurez tous les rôles et pas seulement celui de chef d’entreprise. Votre responsabilité en cas de mauvaise gestion sera engagée. Vous travaillerez sans filet et serez le seul acteur responsable du chiffre d’affaires. Ces points ne constituent en aucun cas un frein a la création, ce sont les règles du jeu et elles doivent vous permettre de mieux vous préparer pour cette grande aventure, que vous soyez un demandeur d’emploi, un cadre, un passionné ou simplement en recherche de nouveaux défis.

Créer ? C’est tout simplement en vous, vous êtes un bâtisseur, toutes les conditions sont réunies : l’idée, la motivation, le modèle économique et le timing. Alors il ne vous reste plus qu’à lever le rideau, jouer et prendre du plaisir !

Assurances, protection, assistance,
nos experts répondent à vos questions :

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

2018-01-30T00:51:07+00:00