Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

LES SECTEURS PORTEURS

Quelles sont les prochaines tendances ? Lorsque 554 000 entreprises ont été créées en France en 2016 soit 6% de plus qu’en 2015, on peut parier que bon nombre ont trouvé des secteurs porteurs. C’est le cas dans le secteur des transports et entreposage qui connaît un accroissement de 56% en 2016 mais aussi dans le secteur des nouvelles technologies ou encore des économies collaboratives (Blablacar, Airbnb). De plus en plus de français rêvent d’entreprendre mais attendent d’avoir l’idée innovante qui fera la différence. L’évolution des modes de consommation a permis de créer des niches comme les magasins spécialisés dans l’alimentation bio ou encore l’apparition des chatbots sur les sites internet permettant à tout utilisateur de poser des questions simples sans qu’il y ai d’opérateur en face grâce à l’intelligence artificielle.
Votre projet n’est pas encore clair mais vous avez l’âme d’un entrepreneur et vous souhaitez lancer une activité ? Analysez les tendances et les modes de consommation, soyez à l’écoute des opportunités de marché, l’idée trouvera son chemin…

Le bio une croissance exponentielle

Les achats de produits alimentaires bio représentent 7,147 milliards d’euros en 2016 en France dont 6,736 milliards d’euros de consommation à domicile soit +21,7% qu’en 2015. Les français accordent de plus en plus d’importance à ce qu’il mange et à la provenance, c’est pourquoi 71% des produits bio sont consommés en France, le reste est destiné à l’export et représente en 2016 : 629 millions d’euros. L’émergence de nombreux magasins spécialisés en agriculture biologique ont fleurit depuis quelques années et reste le circuit le plus prisé et le plus dynamique avec 24% de croissance. Le nombre d’opérateurs ne cesse d’évoluer et le marché s’organise et se structure autour des rayons frais qui représentent plus de la moitié des ventes. Rien ne vous empêche de créer un site Internet de revente de produits bio ou encore de développer le petit pot « green » pour les bébés. Vous avez toujours voulu jouer à la marchande étant petite ? Alors pourquoi pas vous ?

Les chatbots vers une nouvelle intelligence artificielle et un fort potentiel pour les entreprises

Qu’est-ce qu’un chatbot ? C’est un programme informatique, un logiciel couramment utilisé pour assurer un service client irréprochable, il permet de simuler une conversation automatisée et répond aux questions basiques du client. Il prend souvent la forme d’un personnage animé ou bien celui d’une zone de dialogue. De plus en plus de marques comme la SNCF ou Ikea ont recours à ces techniques. Leurs buts : assurer un service client inégalable, ces fameux chatbots guident le client vers un produit ou un service ou encore résolvent des problèmes techniques. L’objectif pour ces marques est de gagner du temps face aux demandes récurrentes et/ou basiques des clients et d’atteindre une satisfaction client plus grande pour fidéliser. Plus rapides, disponibles 7j/7 – 24h/24, le développement des chatbots ne s’arrête plus aux sites internet où la relation client prime mais touche également les messageries et les réseaux sociaux. C’est 100 000 chatbots qui ont été lancés par Facebook sur Messenger depuis Avril 2016. 
Le service aux entreprises est un secteur dynamique, ou le virage du numérique n’a pas encore été pris pour bon nombre. Alors pourquoi ne pas accompagner leur développement sur Internet et les réseaux sociaux ?
D’ici 2020 on estime que 80% des entreprises utiliseront des chatbots pour répondre aux questions simples des clients et que le taux de croissance de ce marché s’élèvera à 37% sur les 4 prochaines années. Ou alors lancez-vous dans le développement des applications mobiles de réalité augmentée, de nombreuses marques seront intéressées pour créer toujours plus de lien avec leurs publics. Ou encore la cybersécurité, un sujet à l’ordre du jour quand on estime à 15 milliards le nombre d’objets connectés sur Internet dans le monde (estimation de l’IDATE). D’ici 2020 ce nombre est estimé entre 50 et 80 milliards soit une moyenne de 6 objets connectés par personne. Malgré la volonté d’être pratique et utile, le 1er frein à leur utilisation concerne la sécurité des données personnelles. Développer des solutions de cybersécurité (iOT) est une réelle carte à jouer.

Les économies collaboratives : échanger, prêter, louer

Le système D : échanger des biens ou des services est très populaire depuis quelques années. Différents secteurs sont touchés : le marché du vêtement d’occasion, le covoiturage ou encore la location de son appartement pour des vacances. Selon le cabinet d’audit PwC C’est 28 milliards d’euros enregistrés en Europe, et ce chiffre pourrait être multiplié par 20 d’ici 10 ans. 9 français sur 10 ont déclaré avoir déjà consommé des produits ou services grâce à différentes plateformes jouant le rôle d’intermédiaire. Le chiffre d’affaires de ces plateformes collaboratives devrait exploser et augmenter de 35%/an pour atteindre 83 milliards d’euros en 2025. C’est le mode de consommation des générations Y et Z. Vous avez un talent particulier ? Vendez vos services sur ces plateformes ou bien créer votre propre « marketplace » !

La restauration rapide, le e-commerce, le service à la personne ou une conciergerie 2.0 à vous de déterminer quelles sont vos compétences et les besoins que vous identifiez ! Seul ou en franchise, les nouvelles technologies ne sont guère loin du développement de votre entreprise.

Assurances, protection, assistance,
nos experts répondent à vos questions :

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

2018-01-30T00:59:09+00:00