Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

DOMICILIER SON ENTREPRISE CHEZ SOI ?

Vous vous lancez dans l’aventure de l’entrepreneuriat et vous évaluez toutes les données et les ressources dont vous disposez. Au commencement nombreux sont les entrepreneurs qui choisissent de domicilier leur entreprise chez eux. Pour plusieurs raisons évidentes : la première concerne l’économie réalisée, la seconde le confort, mais il existe également des inconvénients, notamment celui de travailler en vase clos. Nul n’ignore à quel point, travailler à son domicile exige une rigueur et une organisation sans faille, car très vite les habitudes de vie du quotidien peuvent reprendre le dessus et l’oisiveté gagner n’importe quel entrepreneur motivé.

De même, il convient de se poser 2 questions : Faut-il domicilier son entreprise chez soi ? Mais devez-vous exercer votre activité chez vous ? Une nuance très importante, car si vous ne faites que domicilier votre activité chez vous, il s’agit simplement d’une adresse postale, alors que dans le second cas vous travaillez depuis votre appartement ou votre maison. Mais est-ce crédible lorsque vous aurez à recevoir des clients? Avez-vous songé à l’organisation la plus adéquate et pérenne dans le temps ?

En phase de lancement d’un projet, il n’est guère simple d’arriver à trouver la meilleure option. Il existe pourtant différentes possibilités :

– Travailler et domicilier votre entreprise chez vous,
– Avoir recours à des pépinières,
– Ou alors travailler depuis son domicile et avoir recours à une société de domiciliation pour la réception de votre courrier,
– Ou encore la possibilité de passer par des centres de coworking ou l’échange règne mais le calme beaucoup moins,
– La location de bureaux à l’heure, à la journée, ou pour plusieurs jours dans un environnement calme et serein mais où il n’y a guère de place à l’échange.

Nombreuses sont les solutions, et vous devrez trouver les meilleures conditions de travail pour exercer votre activité. Toutes ne sont ni bonnes ni mauvaises, c’est à vous de déterminer l’environnement qui vous conviendra le mieux et qui vous permettra de développer votre entreprise et d’avoir un bon rendement.

L’avantage lorsque vous travaillez depuis votre domicile c’est que vous limitez vos coûts et d’une certaine manière vous allégez les dépenses du foyer, notamment sur certains postes comme : l’électricité, votre abonnement téléphonique, ou encore internet. Ces postes peuvent tout à fait être supportés par l’entreprise et vous être remboursés. En revanche, il n’est guère avantageux de faire supporter à votre entreprise la location d’une surface que vous exploitez pour votre activité même si légalement cette pratique est autorisée, car vous devrez déclarer ce revenu dans les revenus fonciers (CSG-CRDS). Attention, car l’ensemble des régimes ne vous permettent pas de déduire ces charges, comme les micro-entreprises.

En travaillant à domicile, cela vous permet une certaine flexibilité sur votre organisation, votre agenda et vos tâches et de pouvoir les réaliser comme bon vous semble, pour vous dégager du temps sur des créneaux horaires où vos partenaires, fournisseurs, et clients sont occupés.

Quels sont les inconvénients ?

Comme évoqué plus haut, travailler chez soi comporte aussi des freins, notamment d’un point de vu commerciale. Où recevoir ses clients ? Une « belle » adresse est aussi gage de sérieux et peut constituer un réel atout. Cela renvoie l’image d’une entreprise forte, fiable en qui l’on peut faire confiance. Recevoir ses clients chez soi n’est pas très professionnel même si vous avez aménagé l’espace comme il se doit. L’image renvoyée n’est pas celle d’une entreprise solide mais relève plutôt du « bricolage »…enfin, il apparaît également difficile de pouvoir structurer votre entreprise et voir même compliqué de recruter un ou des collaborateurs.

De plus, si vous êtes locataire, vérifiez que dans votre bail ou dans le règlement de copropriété ne figure aucune limitation quant à la domiciliation de votre entreprise à votre domicile, car celle-ci est limitée à une durée de 5 ans. Vous aurez le temps suffisant pour lancer votre activité mais cela signifie que vous devrez changer de siège social. Avant la fin de ce délai, il conviendra d’adresser au greffe du tribunal de commerce votre nouvelle adresse sous peine de radiation.

Pour toutes modifications de siège social ou si vous souhaitez domicilier votre entreprise, n’hésitez pas à nous contacter.

Assurances, protection, assistance,
nos experts répondent à vos questions :

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

2017-11-23T23:19:30+00:00